Publié le 29 Juin 2014

En supposant qu'une saison de théâtre, c'est comme une année scolaire et que ça court du 1er septembre au 30 juin (les réjouissances de juillet et août comptant à part!), je suis allée voir hier soir la dernière pièce de ma saison 2013 - 2014.

Il s'agissait de "Qui a peur de Virginia Woolf?" d'Edward Albee, au théâtre le Public. Je ne vous en ferai pas une critique détaillée, vu que c'était la dernière hier... Je dirai juste que j'aime beaucoup ce texte, j'ai vu cette pièce pour la 1ère fois en 1999, et la version d'hier était mise en scène par la même personne, Michel Kacenelenbogen, et le comédien qui jouait le jeune membre du département d'histoire de math de génétique en 1999 (Serge Demoulin) interprétait cette fois George! Toutefois les choix de mise en scène étaient assez différents, pour autant que je me souvienne de la version vue il y a 15 ans... Mais j'aime toujours beaucoup ce texte acéré et ces jeux psychologiques pervers, et la distribution d'hier soir était parfaitement à la hauteur! Un très bon moment de théâtre, donc, et s'ils le reprennent ailleurs qu'au Public la saison prochaine, je ferai un billet un peu plus construit et argumenté sur le sujet!

Bref, puisque la saison est finie, c'est sans doute le moment pour un petit bilan...
Ce fut une saison particulière et assez mouvementée, moins de spectacles au programme que ce que j'avais pensé il y a un an en la préparant, et quelques difficultés de planning... Tout ça à cause de mon nouveau boulot, qui m'a fait passer un peu plus de jours à Paris que ce que j'imaginais, et surtout à un rythme moins prévisible que ce que j'anticipais. Quand vous n'avez une idée précise de vos déplacements Bruxelles-Paris qu'environ une semaine à l'avance, c'est compliqué de planifier des sorties au théâtre!
D'un autre côté, ces déplacements parfois inattendus m'ont offert de superbes opportunités, de spectacles que je ne pensais pas pouvoir voir cette année et puis finalement...

En chiffres, cela donne 33 'spectacles vivants' (théâtre, impro, concert, humour) vus depuis septembre 2013. Dont 6 hors de Belgique.
Par contre, quand je me penche sur ces spectacles et que je veux en sortir mes coups de coeur, j'ai un problème... Moi qui ai toujours un peu râlé sur cette manie belge d'aller chercher des spectacles à Paris pour les programmer en Belgique alors qu'on a de très très bons comédiens belges, je ne suis pas très cohérente avec mes coups de coeur de cette année... Mais à ma décharge, je me plaignais de cette manie de ramener des têtes d'affiches très connues parce que jouant au cinéma ou à la télé en France, là mes coups de coeur made in Paris ne rentrent pas du tout dans cette catégorie! Ouf!

Dans le désordre, ou presque (oui bon ok y'en a un qui est au dessus des autres dans mon coeur...), j'ai cette année encore beaucoup ri aux quelques représentations de Studio Impro auxquelles j'ai pu assister, je confirme une fois encore à quel point j'aime cette joyeuse bande de comédiens improvisateurs de talent, et leur création théâtrale 'Pas de panique' fait partie de mes coups de coeur sans hésitation, un spectacle tellement original et génial et déjanté mais construit et cohérent... J'espère très sincèrement qu'ils le reprendront l'an prochain parce que 10 dates c'était bien trop peu pour que je puisse leur envoyer des amis (qui auraient bien aimé les voir mais ont réagi trop tard...).

"Les palmes de Mr Schutz", vu en décembre au théâtre Michel à Paris, fut également un grand moment, touchant à la fois la scientifique en moi et la fan de théâtre appréciant les belles interprétations et le texte précis plein de bons mots! En plus y'avait quand même Daniel Hanssens, comédien belge, dans la distribution, donc ça va, je ne me parisianise pas encore trop! ;)

La performance de Grégory Gadebois dans "Des fleurs pour Algernon" fait évidemment aussi partie des grands moments de cette saison. Un jeu d'acteur tellement juste, émouvant, drôle, débordant d'humanité, et une pièce qui touche et fait réfléchir et ressortir empli de chaleur humaine...

Et enfin, last but not least (that's the least I can say), of course, le "Richard II" de la Royal Shakespeare Company restera une performance qui m'a marquée et probablement l'une de mes plus grandes émotions théâtrales. De ces moments précieux qu'on est heureux d'avoir vécu, sur lequel il est presque difficile de mettre des mots... L'impression d'avoir voyagé dans le temps, d'avoir passé un moment avec un roi d'Angleterre, d'avoir compris et ressenti ce qu'il était, et à quel point ses certitudes, tout ce qu'on lui avait appris depuis son plus jeune âge, se délitaient, se désagrégeaient petit à petit, comment tout ce qu'il avait tenu pour acquis lui échappait, comment il tentait de faire face... de vraies montagnes russes émotionnelles comme on ne peut en ressentir qu'au théâtre, mais puissance 1000, une pièce qui m'a laissée un peu étourdie à la sortie, encore dans un autre monde... David Tennant était déjà mon acteur préféré avant ça, mais il a confirmé avec un brio incroyable tout le bien que je pensais de lui. Et d'ailleurs, même si c'est évidemment pas la même chose, sachez que le DVD est en vente sur amazon UK et que pour ceux qui auraient peur de ne pas suivre Shakespeare en VO, y'a même les sous titres en français!

Cette saison, ça a aussi été l'occasion de me remettre à blogger théâtre, et ma foi j'ai mieux tenu le rythme que prévu, merci au Thalys qui m'a offert du temps pour écrire! Je ne regrette pas d'avoir repris la plume (ou le clavier) et suis contente des rencontres virtuelles ou pas, amenées par ce blog. Les échanges donnent envie de continuer, le plaisir du partage et les sourires des artistes qui apprécient mes critiques aussi (oui, j'aime remercier les gens qui m'ont offert de bons moments, et ce blog est un excellent moyen de le faire!)

Et maintenant... En route pour Avignon! :D

Voir les commentaires

Rédigé par Emelle

Publié dans #bilan, #Théâtre, #saison 2013 - 2014

Repost0